Concert « le monde Musical des dessins animés »

with Pas de commentaire

Article paru dans « le Progrès » le 9/6/2014

Le 26e Printemps Musical se termine sur le monde des dessins animés
L’ensemble instrumental de St-André d’Apchon est désormais prêt pour sa tournée d’été.

Les airs des films de dessins animés ont empli la halle d’ambiances et rythmes divers.

 Photo Christian Marquet
Photo Christian Marquet

L’édition 2014 du Printemps musical en Pays Roannais s’est refermée, samedi soir, à la Halle de Saint-André-d’Apchon.
Après une première partie consacrée au répertoire général de l’orchestre, les Enfants de la Côte ont donné dans le ludique des dessins animés, en mettant en avant les musiques de plusieurs productions et en les illustrant par une projection vidéo. D’Aladdin au Livre de la jungle, de Princesse Mononoke à Fantasia , Florent Gilfaut, à la baguette, a fait vivre les airs célèbres, de toute la puissance ou retenue de l’orchestre.

Le public, nombreux, a apprécié, tout comme les élus et personnalités présentes dans la salle.

Malgré la chaleur caniculaire débutante, le concert final de ce 26e Printemps musical a apporté suffisamment de fraîcheur et de réussite pour que ses organisateurs envisagent déjà une 27e mouture.
Non sans avoir distillé cette musique qui est leur véritable moteur au cours des concerts d’été prévus en Charente-Maritime.
Les sunlights à peine refroidis, toutes les bonnes volontés bénévoles ont passé une partie de la nuit aux tâches de rangement. C’est ça aussi le festival ! Chapeau !

Source : le Progrès

Concert à Riorges au profit d’Emmaüs

with Pas de commentaire

Article paru dans le Progrès – le 22/3/2014

L’orchestre d’harmonie de Saint-André-d’Apchon intervenait gracieusement pour l’occasion.

Dimanche après-midi, à la salle du Grand-Marais, une soixantaine de musiciens était présente. Il s’agissait d’un concert au profit d’Emmaüs qui fête cette année son 60e anniversaire.

Photo René Roussel
Photo René Roussel

Il faut se rappeler que c’est le 1er février 1954 que l’abbé Pierre lançait son appel en faveur des plus pauvres, agissant par tous les moyens en faveur des plus démunis, payant largement de sa personne puisqu’il n’hésitera pas à plonger d’un pont dans la Seine pour récolter des sous.

L’orchestre d’harmonie de Saint-André-d’Apchon « Les enfants de la Côte » intervenait gracieusement pour l’occasion. L’orchestre dirigé par Florent Gilfaut s’est produit essentiellement dans des musiques de films et de dessins animés.