Un concert « Harmon’image » en apothéose

with Pas de commentaire

Pour permettre aux nombreux spectateurs de voir les images, 2 écrans géants de 8 m X 4m avaient été installés de part et d’autre de l’orchestre. La parfaite synchronisation de la musique sur les images a permis de mettre en évidence la qualité de l’adéquation musique / image. Les trois compositeurs, présents pour l’occasion, ont eu le plaisir d’entendre leurs œuvres pour la première fois et ont été très émus de constater le résultat de leur travail.

Profitant de l’important dispositif technique mis en place pour cette projection, les autres pièces du programme musical ont été filmées et retransmises sur grand écran, permettant aux spectateurs de suivre le concert avec des vues filmées des instruments et instrumentistes, de l’intérieur de l’orchestre. Les cameramen se faufilant entre les musiciens ne les ont pas déconcentrés, leur permettant de donner le meilleur pour un concert pleinement réussi et dont les musiciens et dirigeants n’ont eu que des éloges.

Le programme musical proposé par les Directeurs Florent Gilfaut et Jean Luc Reynard a ravi le public par sa diversité et son originalité. Se sont ainsi succédées ainsi des pièces du répertoire classique comme Fanfare précédant la Péri de Paul Dukas ou La Procession des Nobles de Nikolai Rimsky-Korsakov, des pièces originales telles que Castles and Legends de Thomass Doss,Terra Vulcania d’Otto Schwartz, Pilatus de Steven Reineke mais aussi des musiques de film parmi lesquelles Le monde de Narnia de Harry Gregson Williams Psychose de Bernard Hermann, Retour vers le Futur d’Alan Silverstri, Pirates des Caraïbes de Klaus Badelt.